samedi 18 juin 2016

La Brigade de l'Ombre, tome 1 : La prochaine fois ce sera toi - Vincent Villeminot








Résumé : "Fleur vérifia sur son téléphone : son père ne lui avait laissé aucun message. C'était curieux, ces trois appels successifs. Pourtant, elle décida de faire la morte. La morte… Une étrange façon de parler, à bien y réfléchir. Et glaçante, quand on l'associait aux coups de téléphone du commissaire Marckowicz. Son père. Pour qui le pire était toujours sûr.



Avis : Les romans de Vincent Villeminot et moi, ça a souvent bien marché. J'ai découvert Instinct et ai eu un énorme coup de coeur pour cette trilogie. Quand j'ai vu qu'un livre de l'auteur était proposé à la critique par Casterman et Livraddict, c'est donc avec grand plaisir que je me suis jointe à l'aventure


Trame

La trame m'a beaucoup plu. Sous les aspects d'un roman policier se cache en réalité une enquête fantastique : dans notre société, les goules sont devenues monnaie courante. A l'instar des loups-garous, ces personnes se sont fait mordre par une goule, et deviennent, lorsqu'elles mutent, dangereuses. Comme la transformation présente des symptômes facilement repérables, des centres spécialisés accueillent ses personnes le temps que leur mutation reflue. La brigade du commissaire Marckowicz, elle, enquête sur les incidents où les goules pourraient être impliquées. 

L'enquête en elle-même est très classique : on suit un flic dont la famille est visée par les actes d'une mystérieuse personne. Pour qui est un habitué du genre policier, ce n'est pas la trame et sa construction qui vont particulièrement marquer le lecteur. Non, si, d'un bout à l'autre, j'ai suivi avec avidité les avancées de l'enquête, c'est surtout pour ses personnages, et la plume de l'auteur.


Personnages

Car oui, parlons-en des personnages. Entre la Brigade dont chaque policier a un surnom savoureux (que je ne révèle pas, parce que ça fait réellement partie des éléments très plaisants à découvrir), les deux filles de Marckowicz et particulièrement la petite Adélaïde, dix ans et la sagesse d'une grand-mère mâtinée d'une humour pince-sans-rire, Diane la flic qui doit canaliser sa violence, je dois avouer, j'ai beaucoup rit. Sans parler du fonctionnement lui-même de la Brigade ; par le côté atypique de tous ses membres, j'ai parfois retrouvé ces moments de plaisir quand je suivais les aventures d'Adamsberg, le commissaire de Fred Vargas.


Style

La plume de l'auteur est également pour beaucoup dans le fait que j'ai apprécié l'enquête : de l'humour noir et de vrais moments d'humanité, et l'enquête prend vie. Entre clins d'oeil humoristiques, vrais moments de rebondissements et de suspens, passage sur le ressenti des personnages, l'auteur sait ménager ses effets et tenir le lecteur en haleine, distiller juste ce qu'il faut pour qu'il se ronge les ongles, ou qu'il se mette à rire.



Le mot de la fin : Une enquête somme toute très classique, mais qui se distingue vraiment par des personnages savoureux, un travail sur les personnalités intéressants, et une plume qui sait très bien mener le lecteur par le bout du nez. Une première aventure fort plaisante en compagnie de la Brigade de l'Ombre.




C'est du bon !

Aucun commentaire: